Forums | Contact | Plan du site Menu Accueil » Droit des sociétés

Inscription - Connexion

Pseudo:
Pass:
Se souvenir de moi


 
Généralités
Constitutions
Fonctionnement
Dissolutions
 
SNC
Généralités
Gérance
Associés
Assemblées
Consultation par écrit
 
SARL
Généralités
Gérance
Associés
Assemblées
Régime des conventions
EURL
 
SA
Généralités
Les actions des SA
Conseil d'administration
Président du CA
Directeur Général
Administrateurs
Conseil de surveillance
Directoire
Assemblées
Régime des conventions
Emission de valeurs mobilières
Opérations sur le capital
Prises de contrôle
 
SAS
Particularités
SASU
 
Sociétés civiles
Généralités
Gérance
Associés
Les SC particulières
 
Les autres types de sociétés
Les sociétés non immatriculées
L'association
Les SCS
Les SCA
Les SEL
La SE
Les GIE / GEIE
Les sociétés coopératives et d'économie mixte
 
La prévention des difficultés
Prévention par l'information
Alerte par le CAC
Alerte par le CE
Alerte par les GPA
Alerte par les associés
Alerte par le pdt du tribunal
 
L'entreprise en difficultés
Le règlement amiable
Le mandataire ad hoc
Les procédures collectives
Le redressement judiciaire
La liquidation judiciaire
Droits des créanciers
Sanctions des dirigeants
Fermer
X

Le conseil de surveillance (CS)

Membres du conseil : qualité, limite d'âge, rémunération, nomination, révocation, durée : voir administrateurs (SA classiques).

Quantité : 3 à 18 membres (24 en cas de fusion).

Cumul :
- maximum de 5 mandats (il existe cependant des dérogations),
- la loi Madelin prévoit le cumul de la fonction de membre du CS et de salarié (il s'agit dans ce cas d'une convention réglementée),
- un salarié peut être nommé administrateur si le travail est effectif,
- le nombre d'administrateurs liés par un contrat de travail (différent des administrateurs salariés ! ) ne peut dépasser le tiers des administrateurs non salariés,
- si ces règles ne sont pas respectées, la nomination au poste d'administrateur est nulle.

Convocation :
- les statuts déterminent les règles de convocation et de délibération,
- le président du directoire a 15 jours pour réunir le conseil en cas de demande d'un membre du directoire ou 1/3 au moins des membres du CS.

Quorum : idem conseil d'administration :
- la moitié des membres doit être présents (et non représentés, toute clause contraire est réputée non écrite),
- les statuts peuvent aggraver cette majorité.

Majorité : idem conseil d'administration :
- majorité des présents ou représentés,
- les statuts peuvent prévoir une majorité plus forte.

Missions :
- il contrôle la gestion et peut donc opérer les vérifications et contrôles qu'il juge opportuns,
- il étudie au moins une fois par trimestre un rapport présenté par le directoire et contrôle les comptes sociaux présentés par le directoire dans les trois mois de la cloture. Il présente ses observations à l'assemblée annuelle.
- les statuts peuvent subordonner à l'autorisation du conseil de surveillance la conclusion des opérations qu'ils énumèrent. Lorsqu'il refuse, le directoire peut soumettre ce différend à l'assemblée générale,
- nomme les membres du directoire et propose leur révocation,
- nomme le président du directoire,
- fixe la rémunération des membres du directoire,
- autorise les conventions entre la société et un membre du directoire ou du conseil de surveillance,
- autorise les cautions, avals et garanties,
- autorise la nomination d'un membre du directoire en qualité de membre du directoire d'une autre société...

vous devez être inscrit pour poster sur le forum, voir ou déposer des commentaires sur cette page. N'attentez pas, l'inscription sur le site est gratuite !


© Cédric MICHEL - conseil & création ( 2003 / 2017 )